Fever

Bergame: Nous n’oublierons pas

Il y a quelques jours, j’ai appris le décès d’un de mes collègues. Il avait à peine 60 ans. Outre la douleur ressentie de la énième perte d’un collègue, d’un homme qui était un père, un mari, un ami, d’un homme que je connaissais, il y a aussi la conscience effrayante et terrifiante que ce destin pourrait être celui de n’importe lequel d’entre nous.