Fever

Manifestations de livreurs à São Paulo – Brésil – 17 et 20 avril 2020

Originally published here.

Le 17 avril, des livreurs, motards ou cyclistes ont organisé une manifestation sur l’avenue Paulista, à São Paulo (ndt : grande avenue centrale).

Les demandes des livreurs étaient les suivantes :

• Un meilleur prix par livraisons ;
• La fin des désactivations- de nombreux coursiers sont « déconnectés » des applications sans explication préalable.
• La fourniture d’équipements de protection en raison de la pandémie de Covid-19 ;
• Une plus grande transparence des applications en ce qui concerne les frais;

La manifestation s’est terminée en début d’après-midi par un appel à une nouvelle manifestation pour le 20 avril. Un point intéressant de la manifestation était son caractère autonome, sans participation d’un quelconque syndicat.

Le 20 avril, les livreurs ont de nouveau manifesté, en commençant dans la partie sud de la ville, en passant par l’avenue Paulista et en se rendant au siège d’IFood (la plus grande application de livraison de nourriture au Brésil) à Osasco. Là, ils ont mis la pression à l’entreprise pendant un certain temps, puis se sont rendus à l’avant de la chaine de télévision Record, où ils ont enregistré une interview parlant des revendications du mouvement, puis ont mis un terme à la manifestation.

Le nombre de fournisseurs d’applications au Brésil, qui avait augmenté ces dernières années, a connu une croissance exponentielle avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19. Des milliers de chômeurs, de travailleurs informels de divers secteurs et de travailleurs sous contrat suspendu se lancent dans cette activité pour survivre à la pandémie. Constatant l’augmentation du nombre de coursiers, les sociétés d’application en ont profité pour réduire les frais de livraison. Voyant leurs conditions de travail se détériorer et ne recevant pas d’équipement de protection de la part des entreprises, les travailleurs ont commencé à s’organiser et à protester. Des manifestations ont commencé à se produire non seulement à São Paulo, mais aussi dans d’autres régions du Brésil (comme à Acre le 23 mars 2020 1 et à Fortaleza, le 19 avril 2020 2 ) et dans d’autres pays, avec un appel à la grève internationale, qui a donné lieu à des manifestations en Équateur, en Argentine et en Espagne. 3

Notes de bas de page :
1 https://feverstruggle.net/2020/04/02/brazil-app-couriers-from-acre-stop-deliveries-under-pandemic/
2 https://web.facebook.com/lipynho.souza/videos/1896676387134824/
3 www.primicias.ec/noticias/sociedad/repa…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *